les Musiciens de l'Atelier Concerts et Spectacles Activités Pédagogiques Agenda

Contacts

Nos partenaires Images et Videos Notre prochaine production Fiches techniques

Comédie lyrique avec

Francesca Giarini Dalhen, soprano, mise en scène
Alain Carré, comédien
Nathalie Chave Chevallerau, piano

 

Voltaire parle des femmes; les femmes parlent et écrivent à Voltaire : échanges et correspondances, mémoire et espoirs au siècle des lumières conjugués au féminin et au masculin et illustrés par des grands moments du répertoire lyrique.

  

 « Je vous aimerai, je vous admirerai toujours mais je m’interdirai de vous le dire…  il faut vivre avec les hommes; on veut être considéré, on désire de trouver en eux du bon sens, de la justice, de la bienveillance, de la franchise et là on ne trouve que tous les défauts et les vices contraires … il faut être Voltaire ou végéter. » (Mme du Deffand)

Spectacle créé avec le soutien de la Ville de Ferney-Voltaire
à l'Orangerie du Château de Voltaire
Ferney-Voltaire, 21 juin 2011, 21h

Photos de la création

 

Dossier et fiche technique

Textes extraits de

Correspondance de Voltaire et « Mélange », Mme du Deffand, Catherine II de Russie, Emilie du Châtelet « Discours sur le Bonheur », Mme Denis

Voltaire parle des femmes; les femmes parlent et écrivent à Voltaire : échanges et correspondances, mémoire et espoirs au siècle des lumières conjugués au féminin et au masculin et illustrés par des grands moments du répertoire lyrique.

 

Musiques

W.-A Mozart        « Marche Turque » au piano (extrait)

J. Offenbach       « Je suis nerveuse », extrait du Voyage dans la Lune

G. Verdi              “ E strano » air de Violetta, extrait de La Traviata

A. Messager        “J’ai deux amants” extrait de L’Amour Masqué

F. Poulenc           « Embarquement pour Cythère », au piano, extrait

J. Offenbach       petit extrait de « Dis-moi Vénus » extrait de La Belle Hélène

G.-F. Haendel      Sarabande, extrait au piano

C.-W. Gluck        « Venez, secondez mes désirs » extrait de Armide

C.-W. Gluck         extraits au piano de « J’ai perdu mon Eurydice » (Orphée)

S. Prokofiev         au piano extrait de Roméo et Juliette

V. Bellini            « Eccomi in lieta vesta” air de Giulietta, extrait de I Capuletti ed I Montecchi

G.-F. Haendel      “Ah, mio cor” air d’Alcina, extrait de Alcina

W.-A. Mozart       « Ah, fuggi traditor !» Air de Donna Elvira, extrait de Don Giovanni

J. Offenbach       « Ah, que j’aime les militaires » extrait de La Grande Duchesse de Gerolstein

L. Bernstein        « Glitter and be gay”, air de Cunégonde, extrait de Candide
 

Francesca Giarini Dalhen

En récital, attachée au sens du texte musical, elle aime partager la variété des émotions, au fil des styles et des compositeurs; partage qu’il lui plait particulièrement de développer, au théâtre par le jeu en scène et dans l’espace sacré de l’oratorio.

Elle obtient son diplôme de chant auprès d’U. Buckel au Conservatoire de Musique de Genève, le diplôme du Studio de l’Opéra de Bâle, le Prix d’études de la Fondation E. Gohner et le Prix de virtuosité dans la classe d’E. Tappy. Elle se perfectionne ensuite auprès de M. Sandulescu.  Depuis 2005, elle travaille avec David Jones (New York) et Isabelle Henriquez, et chante en tant que soprano.

Elle a travaillé sous la direction de nombreux chefs, dont M. Corboz, A. Farkàs , N. Casagrande, G. Garrido, J. Duxbury, B. Spizzi, M. Dumonthay, F. Forestier, Y. Pouspourikas, Ph. Béran, J.-M. Curti, D. Godel, E. Haegi, et G. Martinez.

Elle a chanté le rôle de Cléopâtre de « Giulio Cesare » de Haendel au Festival « Théâtre in Situ » de Carqueiranne (2006, France, mise en scène B. Blampain). Elle a chanté R. Strauss en récital avec R. Bersier, A. Michael et A. di Giantomasso, en 2006.  Elle a participé en 2007, dans le cadre du Printemps Carougeois, à la création de « L’Alouette Lulu », opéra de Julien Pinol d’après Attar. Elle interprète le rôle de Nina dans « Il Giovedì Grasso » de G. Donizetti, mise en scène Elfriede John (Genève, 20 juin 2008).  Elle est régulièrement l’invitée du Festival de Bangor à Belle-Ile-enMer. 

En tant qu’actrice, elle joue le rôle de l’Infante dans le Cid (Corneille) à Vevey,  en juin 2008, mise en scène par Benoît Blampain (Compagnie Le Mesureur, Bruxelles).

 Elle est la créatrice d’un spectacle « L’Amour etc. » mis en scène par P. Bopp (Ferney-Voltaire, Genève). En 2009, elle écrit et crée un spectacle pour enfants « Le mercredi a disparu » dans le cadre du Festival pour enfants « Bimbadaboum » à Genève, repris de nombreuses fois en Suisse et en France. En mars 2010, elle a créé avec Eric Dalhen et Denis Frenkel (piano), un spectacle mis en scène par Annick Gambotti, « Scène(s) de ménage ».

Passionnée de pédagogie, Francesca Giarini Dalhen enseigne le chant en classe privée.

   
Nathalie Chave Chevallerau

Suite à sa participation en tant que pianiste lors du rassemblement franco-allemand en 1981, son choix est fait : elle sera accompagnatrice de chanteurs. Après avoir réussi ses études au Conservatoire National de Région de Versailles dans la classe de Désiré N’ Kaoua et François Gonzales, elle  se perfectionne au conservatoire Supérieur de musique de Genève dans la classe de Mme Montandon et à l’Ecole Normale de Paris en licence de concert chez Mme Lattarget. Tout en développant sa carrière de pianiste auprès de M. Bruno Rigutto et de professeur, elle met au service des chœurs professionnels et amateurs.

Elle participe à l’émission de Eve Ruggiéri, Musiques au cœur, crée la première du Petit Tailleur d’Etienne Perruchon, participe à différents festivals dont le Festival Messiaen, où elle interprète devant lui plusieurs œuvres.

Pianiste atypique, déchiffrant à vue, danseuse et chanteuse, elle explore d’autres domaines : théâtre musical, œuvres contemporaines en tant que percussionniste et pianiste, œuvres du music-hall. Elle travaille également avecBernard Têtu et Bernard Spizzi. Elle a l’occasion de jouer avec François René Duchâble la Rhapsodie in Blue de Georges Gershwin version piano-piano bastringue et orchestre à vents.  Invitée régulièrement lors de festivals, elle a pu jouer dans de nombreuses formations de musique de chambre et en soliste avec des orchestres de jeunes musiciens.  Tout en menant ses différentes carrières, soliste, professeur de piano, accompagnatrice, créatrice de spectacles, elle se produit également en tant qu’artiste en arts vivants.  Pianiste du Chœur départemental de Haute-Savoie durant plus de 10 ans.

Sa rencontre avec Pierre-Yves Duchesne confirme son projet de monter une école professionnelle de théâtre musical sur Genève. Elle devient la partenaire privilégiée de l’AICOM (Académie Internationale de Comédie Musicale de Paris) sur la Suisse et est invitée à de nombreux concours. Elle participe à de nombreux stages de l’AICOM et assiste une semaine par mois au cours de cette école professionnelle du théâtre musical.

Elle est également spécialiste de la voix parlée en entreprise et a développé un outil complet : MédiaVoice®.  De plus, formée au coaching et plus spécialement Maître praticien en PNL, elle facilite la performance chez les musiciens en vue de la prestation publique.

www.acmgeneve.ch         www.system-coach.com
 

Alain Carré

C'est une invitation au voyage des mots, un espace unique entre poésie et théâtralité.  Comédien-metteur en scène, ce troubadour du verbe réalise un parcours ambitieux: prouver que l'art de dire est aussi un art de scène. Deux cents prestations par an en Belgique, en Suisse, en France surtout, mais aussi en Allemagne, en Pologne, au Maroc, enIsraël, au Brésil, en Espagne...

Homme de défis, il a relevé ceux de mettre en scène et d'interpréter La Chanson de Roland, Le Testament de François Villon, l'œuvre intégrale d'Arthur Rimbaud, Les Lettres à un Jeune Poète de R.M. Rilke, les chansons de Jacques Brel, Le Journal d'un génie de Salvador Dali, Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche… 

Au théâtre, il met en scène « Les Combustibles » d’Amélie Nothomb et « La Nuit de Valognes » de Eric Emmanuel Schmitt, « Le CID » de Pierre Corneille, « UBU ROI » d’Alfred Jarry, « La Maladie de la Mort » de Marguerite Duras, « Les Caprices de Marianne » d’Alfred de Musset, « En Absence » de Joseph Vebret, « Dom Juan » de Molière.

La musique le fascine. Il l'intègre dans la plupart de ses spectacles. Ses rencontres avec Jean-Claude Malgoire et Gabriel Garrido le conduisent à la mise en scène d'opéras qu'il aborde avec passion. 

Il met en scène Béatrice et Bénédict de Berlioz, L'Homme de la Mancha de Brel/Cervantès, Don Quichotte, La Patience de Socrate de Telemann, le Balet Comique de la Royne de Beaujoyeux, Les Cantates du Café et des Paysans de J.S.Bach, Les Noces de Figaro et Bastien & Bastienne de Mozart.

Mais un de ses plus grands frissons réside dans les spectacles inattendus qu'il a montés avec  François-René Duchâble: L'Oiseau Prophète, Voyage dans la Lune, L'eau d'ici vaut bien l'au-delà, voyages musicaux où il dialogue avec le  pianiste.  A deux, ils imaginent les Concerts Epistolaires sur Berlioz, Chopin-Musset, Bach-Satie, Hugo et Juliette, Le Roman de Venise, Rimbaud  voleur de feu, Nerval, Char, Pétrarque, La Fontaine, André Velter ...

Une cinquantaine de créations à leur répertoire !

Alain Carré est directeur artistique du théâtre LES SALONS à Genève depuis le 1er janvier 2011.

www.lisiere.com/carre