les Musiciens de l'Atelier Concerts et Spectacles Activités Pédagogiques Agenda

Contacts

Nos partenaires Images et Videos Notre prochaine production Fiches techniques

Le spectacle - le pianiste - la metteure en scène - les critiques - fiche technique

Festival de l'Orangerie
Orangerie Théâtre d'été, Parc de la Grange, Genève

mardi 3 août 2004
mercredi 4 août 2004
jeudi 5 août 2004
à 19 heures

 Francesca Giarini
Anthony di Giantomasso
piano
Patricia Bopp
mise en scène
 L’amour etc.

Une promenade amoureuse, accompagnée de Mozart, Offenbach, Messager, Bizet, Poulenc, Saint-Saëns , Chabrier, Weill, ...

Passionné, canaille, éternel, décoiffant, langoureux, flamboyant, éperdu, jaloux, malheureux, narcissique, fidèle, provocant, tendre, sensuel, désespéré, trahi, paradisiaque, vengeur, naïf, idéal, aveugle, divin, trahi, déçu, romantique, calculé, innocent, confiant, attendu, léger, brûlant, voleur, sorcier, coquin, destructeur, enfantin, mutin, maternel, enjôleur, fier, bavard, poète, narcissique, divin, fidèle, mystique, déçu, provocant, blessé, tendre, fier, sage, désespéré, paradisiaque, caressant, comblé vengeur, sensuel, naïf, idéal, aveugle, passionné, canaille, voleur, décoiffant, langoureux, flamboyant, éperdu, éternel, inassouvi, jaloux, absent, malheureux, poète, coquin, conquérant, romantique, calculé, innocent, confiant, déçu, attendu, léger, brûlant, violent, insensé, rêveur, attendu, sorcier, perdu, espéré, étonné, destructeur, enfantin, mutin, enjôleur, bavard, secret, désarmé, éperdu, insatisfait, inavoué, coupable, découvert, passager, lyrique, …

Quand le noir se fait, quelques chuchotements se font encore entendre,
en decrescendo. 

Le pianiste traverse l’espace jusqu’au bougeoir dont il allume les bougies , une à une, patiemment.  Il nous regarde, esquisse un sourire, nous fait entrer en douceur dans un autre temps;  un temps où on a le temps … d’aimer.  Puis il s’installe devant son instrument. 

Il est prêt. 

Une découpe contre le rideau au lointain, qui s’entrouve.
Une tête blonde surgit, mutine et curieuse …

Musique ! 

Cherubino de ses grands yeux et sa voix d’or demande et se demande : il aimerait tant comprendre ce qu’est l’amour … 

Le pianiste

Anthony di Giantomasso est diplômé du Victorian College of the Arts à Melbourne en 1990 après avoir étudié le chant et l’accompagnement. Il a fait des études avancée à New York et Londres.  Il a donné depuis de nombreux récitals en tant que soliste et pianiste-accompagnateur dans toute l’Europe, en Australie, aux Etats-Unis, en Chine et en Syrie où il a donné des masterclasses de chant.  Il a travaillé comme chef de chant et chef d’orchestre dans plusieurs théâtres, dont les opéras de Zurich, Genève, Fribourg et Lausanne ainsi qu’au Théâtre Musical de Genève et à l’Opéra-Studio de Genève.  Il participe également à plusieurs productions d’un festival lyrique à Bourg-en-Bresse (Soirées estivales de Brou) et donne des concerts à deux pianos en France, Italie et en Suisse.  Il a à son actif plusieurs enregistrements de disques.  Il collabore avec Francesca Giarini depuis plusieurs années.


La Metteure en scène

Patricia Bopp a choisi le métier d’actrice, après une formation poussée en piano classique, en danse classique et contemporaine, puis l’obtention d’une licence en droit.  A ce jour, elle a joué dans plus d’une trentaine de pièces de théâtre, en Suisse, en France et en Allemagne, sous la direction notamment de Denis Maillefer, Valentin Rossier, François Rochaix, Jacques Demierre, Bernard Meister et Philippe Lüscher.  Pour le cinéma, à côté de nombreux court-métrages, elle a interprété des rôles – principaux pour la plupart – dans six long-métrages réalisés par Pierre Maillard, Nicole Garcia, Véronique Goël, Yvan Butler et Pierre Dubey. 
 

  Spectacle donné en 2002, à Ferney-Voltaire,
à la Comédie de Ferney, à l'invitation de la Compagnie Thalie

Les critiques

Le talent de l’amour

« Ce cœur qui bat et la scène qui attend » écrit Gil Grosrey, signe le programme de la deuxième moitié de la saison de la Comédie de Ferney, où théâtre, musique et chant, et chansons se côtoient dans un heureux mélange séduisant.  Pour un soir, c’était celui de Francesca Giarini, accompagnée au piano par Anthony di Giantomasso, un concert mis en scène par Patricia Bopp.

Le succès fut complet et le plaisir immense.  Patricia Bopp, comédienne, musicienne, danseuse de formation, a mis en scène pour une première expérience, le concert de Francesca Giarini.  De la cantatrice, vêtue d’une grande robe rouge très théâtrale, à la femme à la tenue noire, jouant du chapeau « à la Marlène Dietrich », en passant par une robe moderne, très sexy d’une Carmen, Patricia Bopp met en scène la femme avec beaucoup de finesse.  Le spectateur assiste à un spectacle toujours en mouvement, une mise en scène est rendue possible par le talent de Francesca Giarini.  Cette cantatrice chante dans toutes les positions, une virtuosité nécessitant un grand talent et certainement beaucoup de travail dans l’expression vocale de chaque œuvre chantée.  La voix est belle, expressive, magnifique dans le chant en demi-teinte.  

Tour à tour, coquine, enjôleuse, grande dame, triste et passionnée, Francesca Giarini fait la démonstration éblouissante que le chant lyrique peut plaire lorsque le talent vocal est agrémenté et embelli par la complicité évidente de trois artistes. La mise en scène de ce spectacle ne doit pas faire oublier la musique et l’accompagnement d’Anthony di Giantomasso.  Collaborant depuis plusieurs années avec Francesca Giarini, ce pianiste a étudié le chant et l’accompagnement en Australie, à New York et  Londres.  Il a donné de nombreux concerts en tant que soliste ou à deux pianos, et participe à des productions de festivals lyriques.

Ce récital a enchanté un public, venu nombreux, entendre une artiste ferneysienne.

Suzanne Bel
Le Pays Gessien – vendredi 29 mars 2002

 

L’excellence au rendez-vous

Encore un rendez-vous qui ne fallait pas manquer.  Elle est belle, elle est jeune et surtout elles a du talent.  Dès qu’elle apparaît on est conquis.  Deux heures plus tard on sera subjugué : au sixième rappel aucun spectateur n’est encore décidé à quitter son fauteuil.

Avec « L’amour dans tous ses états », interprété par Francesca Giarini, mezzo-soprano, diplômée du Conservatoire de musique de Genève, et Anthony di Giantomasso, pianiste, diplômé du Victorian College of the Arts de Melbourne, l’excellence était au rendez-vous, samedi, à la Comédie de Ferney

La mise en scène de Patricia Bopp, innovante et géniale, dépoussière le cliché classique des récitals et offre à la chanteuse un magnifique jeu de scène qui colle parfaitement aux morceaux choisis.  Sa voix se fait l’instrument de cet amour, mutin dans les airs de « Figaro », calculé dans les couplets de « Elle », éperdu dans « Dalila », enjôleur chez Weill avec son « Nana’s Lied », poétique dans « Les enfants qui s’aiment » et bien sûr sensuel dans « Carmen ».

Ce duo performant, plébiscité pour d’autres soirées, incarnait tout à fait ce que la « Comédie » se veut d’être : la qualité pour tous.  Encore une fois Annick Gambotti, dont le mot d’ordre est d’offrir dans notre région des soirées culturelles qui s’adressent à tout type de public, a fait banco avec ses critères de programmation et nous réserve d’autres joyaux pour les prochains mois, notamment pour le dixième anniversaire de l’association qui aura lieu au mois de mai.

Affaire à suivre passionnément …

Dominique Develay
Dauphiné libéré – 20 mars 2002

Pour obtenir une fiche technique de ce spectacle

Ecrire à :
Francesca Giarini Dalhen,
7 rue de Meyrin
F - 01210 Ferney-Voltaire
ou par courriel : 
musiciensdelatelier@hotmail.com